Jours Fériés

Fêtes nationales

Jours de fête

Les jours du souvenir

Janvier

20.

Jour de la Commémoration des Défenseurs des Barricades de 1991

Après la mise en place d'un gouvernement pour l'indépendance en Lettonie en mai 1990, le gouvernement soviétique de Moscou mit tout en œuvre pour empêcher la Lettonie de regagner son indépendance de manière pacifique. En janvier 1991, l'Union Soviétique mobilisa ses forces de sécurité dans une tentative de se débarrasser des dirigeants lettons élus. En réponse à ces actes, le peuple de Lettonie se rendit à Riga avec des tracteurs, des camions et des engins de chantier pour construire des barricades autour des bâtiments du gouvernement et du parlement. Le point culminant de l'affrontement eut lieu le 20 janvier, lorsque les forces spéciales soviétiques tirèrent sur la foule et prirent temporairement le contrôle du Ministère de l'Intérieur. Malgré les lourdes pertes, les barricades tinrent bon, les forces pro-démocratie obtinrent la victoire et restaurèrent l'indépendance totale en août 1991.

26.

Reconnaissance internationale de jure de la République de Lettonie

Bien que la Lettonie avait été déclarée indépendante en 1918, ce n'est qu'en 1921 que les pays de l'Entente, les vainqueurs de la Première guerre mondiale, reconnurent la République de Lettonie comme un État indépendant. Par conséquent, le 26 janvier, les grandes puissances mondiales accordèrent à la Lettonie la pleine reconnaissance en tant que sujet égal de la loi internationale.

Mars

8.

Journée internationale de la femme

En Lettonie, tout comme dans les autres pays du monde il s'agit de la journée de la fête des femmes. Les amis, les proches et les collègues s'offrent des fleurs et d'autres cadeaux.

25.

Jour de la Commémoration des Victimes de la Terreur Communiste

Le 25 mars 1949 (voir également le 14 juin), le régime de l'occupation soviétique déporta plus de 43 000 habitants de Lettonie en Sibérie. La plupart d'entre eux étaient des paysans prospères, des intellectuels et d'autres personnes que Moscou considérait comme des opposants au régime communisme et soviétique de Lettonie. Quelques années plus tard, les maisons et les fermes de ces Lettons déportés furent réquisitionnées par des citoyens soviétiques venus d'autres républiques soviétiques et collectivisées.

Mars - Avril

(Selon le calendrier grégorien): Pâques

En Lettonie, la fête de Pâques comprend trois jours spéciaux : Le Vendredi Saint, le Dimanche de Pâques et le Lundi de Pâques. En plus des pratiques de l'Église Catholique, de nombreux Lettons suivent des traditions pré-chrétiennes, comme la renaissance de la nature et l'arrivée du printemps. On peint des œufs de Pâques, on participe à des rituels traditionnels et à d'autres activités.

May

1.

Convocation de l'Assemblée constituante de la République de Lettonie, Fête du travail

Cette date est fêtée par de nombreux pays du monde comme le Jour du travail à l'instar de la Lettonie. Toutefois, en Lettonie, le 1er Mai n'est pas uniquement la fête du travail. Le 1er mai 1920, l'Assemblée Constitutionnelle, le premier Parlement de la République de Lettonie élu démocratiquement, décida, lors de sa première session, de rédiger et d'adopter la constitution de l'état.

4.

Restauration de l'Indépendance de la République de Lettonie

Le 4 mai 1990, le Conseil Suprême de la République de Lettonie (l'organe législatif le plus haut de la Lettonie occupée) adopta une Déclaration sur la Restauration de l'Indépendance de la République de Lettonie. Ce vote annonça le début d'une période de transition jusqu'à la restauration de l'indépendance complète en août 1991. En Lettonie, on considère actuellement cette date comme le « deuxième jour de l'indépendance ».

Second dimanche de mai

Fête des mères

Avant la Seconde guerre mondiale, ce jour était dédié à la fête de la famille et de ses valeurs en Lettonie. Depuis 1992, la Lettonie à l'instar de nombreux autres pays du monde dédie ce jour à la Fête des mères. Étant donné que la mère est toujours une figure importante dans les familles traditionnelles lettones, l'essence de cette fête n'a pas changé. Les enfants rendent visite et offrent des cadeaux à leur mère, grand-mère et tante.

Un dimanche de mai ou de juin

(Selon le calendrier grégorien) Pentecôte

Bien que le dimanche de la Pentecôte soit généralement associé aux pratiques religieuses chrétiennes, en Lettonie, il inclut également des traditions lettones pré-chrétiennes. Chez les chrétiens, il commémore la descente de l'Esprit Saint sur les Douze apôtres et les autres disciples de Jésus. Alors que la signification païenne de la fête symbolise le début de l'été.

8.

Jour de la Défaite du Régime nazi et de la Commémoration des Victimes de la Seconde guerre mondiale

Une grande partie de la Lettonie fut ravagée par les différents affrontements de la Seconde guerre mondiale, sans parler des répercussions dramatiques sur la population. L'Allemagne nazie et l'Union soviétique violèrent la loi internationale en enrôlant de force des citoyens lettons dans leurs forces armées. Environ 200 000 soldats lettons furent forcés à servir les forces militaires des États occupants et environ la moitié d'entre eux (100 000) moururent pour l'indépendance de la Lettonie.

9.

Journée de l'Europe

L'une des plus grandes réussites de la Lettonie depuis la restauration de l'indépendance en 1991, a été d'entrer dans l'Union européenne en 2004. Depuis, la Lettonie à l'instar d'autres pays de l'UE fête l'unification de l'Europe ce jour-là.

15.

Journée internationale des familles

Les Lettons fêtent cette journée en organisant des événements spéciaux pour les familles et les enfants. Pour encourager les sorties en famille, de nombreux musées et centres de loisir offrent des réductions et des entrées gratuites, ainsi que des événements orientés famille.

Juin

1.

Journée internationale de l’Enfant

En Lettonie, le 1er juin correspond au début des vacances d'été pour les écoliers. Par conséquent, de nombreux événements spéciaux sont organisés pour les enfants – des concerts, des expositions, des compétitions, des événements sportifs. Des événements sur la sécurité sont également organisés pour les enfants de tous âges.

14.

Jour de la Commémoration des Victimes de la Terreur Communiste

On appelle le 14 juin « Le Jour de la Terreur », en référence au 14 juin 1941, date à laquelle plus de 15 000 Lettons furent déportés en Sibérie par le régime de l'occupation soviétique. Des familles entières, y compris des femmes, des enfants et des personnes âgées, furent expulsés sans préavis de leurs appartements et chargés dans des trains bondés pour la Sibérie. De nombreux moururent en route ou dans les goulags.

17.

Occupation de la République de Lettonie

Conformément à un protocole secret du Pacte de non-agression entre l'Allemagne et l'Union soviétique (la Loi Molotov-Ribbentrop) du 23 août 1939, la Lettonie était reléguée dans la sphère d'influence de l'Union soviétique par l'Allemagne nazie. La Lettonie sera par la suite occupée par les forces armées soviétiques le 17 juin 1940. L'Allemagne nazie annexera et occupera la Lettonie en 1941 jusqu'au retour des forces soviétiques en 1945. Cette dernière occupation soviétique de la Lettonie prendra fin en 1991.

22.

Jour de la Commémoration des Héros (Anniversaire de la Bataille de Cēsis)

Ce jour marque le combat près de la ville de Cēsis en juin 1919, lorsque les Lettons, avec les forces lituaniennes, remportèrent une victoire décisive contre les Allemands. Cette victoire est traditionnellement considérée comme un tournant décisif dans la lutte de la Lettonie pour regagner son indépendance et chasser les Allemands des pays baltes.

23.-24.

Fête de la Saint-Jean

La fête du solstice d'été est la fête la plus ancienne et la plus aimée de Lettonie. Même si certains préfèrent commencer les festivités le 21 juin, (le jour le plus long de l'année), la fête de la Saint-Jean lettone a lieu le 23 juin, le Līgo et se poursuit jusqu'au 24 juin, le Jāņi. La plupart des Lettons désertent les villes pour se rassembler autour de feux de camp et accomplir d'anciens rituels hauts en couleur. Pour célébrer l'arrivée du soleil d'été, ils cueillent des fleurs sauvages, fabriquent des couronnes avec des branches de chêne, décorent leurs maisons, animaux et portent des costumes traditionnels. Ils préparent également des plats spéciaux et brassent de la bière, tout en chantant et en dansant sur des chansons traditionnelles évoquant le « līgo ».

Juillet

4.

Jour de la Commémoration du Génocide contre les Juifs

Le 4 juillet 1941, quelques jours après l'arrivée des troupes nazies en Lettonie, la principale synagogue de Riga est incendiée, brûlant vifs tous ceux qui se retrouvent piégés dans celle-ci. On estime à 70 000, le nombre de Juifs de Lettonie tués par les nazis. Pour les Lettons, il s'agit du jour de la commémoration de tous les Juifs tués par les nazis pendant l'Holocauste.

Second weekend de juillet

Jour du festival de la mer

La Lettonie possède 531 km de côtes et a par conséquent toujours été un pays aux longues traditions maritimes. Parmi elles on compte les festivals traditionnels des pêcheurs et de la mer dans les villes côtières. Le poisson fumé et d'autres fruits de mer abondent tout comme les foires dans lesquelles des œuvres et des créations locales sont vendues. Les fêtes se terminent généralement par des divertissements et des danses jusqu'à tard dans la nuit sous le ciel étoilé.

Août

11.

Jour de la Commémoration des Combattants de la Liberté lettons

Ce jour de commémoration des combattants de la liberté lettons est associé à la signature d'un traité de paix entre la Lettonie et la Russie soviétique le 11 août 1920. Le traité mit fin à la Guerre de Libération lettone, qui commença à la fin de l'année 1918.

21.

Adoption de la Loi Constitutionnelle sur le statut de la République de Lettonie en tant qu'État et Restauration réelle de la République de Lettonie

Le 21 août, le Conseil Suprême de la République de Lettonie déclara que la Constitution de la République de Lettonie, comme adoptée le 15 février 1922, était restaurée en totalité. Ce fut l'heureuse conclusion de la période de transition vers l'indépendance annoncée le 4 mai 1990.

Septembre

1.

Journée du savoir (premier jour d'école)

En Lettonie, le 1er septembre est le premier jour d'école dans tous les établissements scolaires. Dans la plupart des écoles, il s'agit d'un jour de fête, de discours et d'événements spéciaux. Les parents accompagnent souvent les jeunes écoliers portant leurs plus beaux vêtements et apportant des fleurs pour honorer leurs professeurs et directeurs d'école. On ne peut pas manquer les professeurs inondés de fleurs à la fin de la journée.

Second dimanche de septembre

Fête des pères

Bien que cette tradition soit relativement récente en Lettonie, la fête des pères est célébrée pour honorer l'investissement des deux parents dans l'éducation de leurs enfants.

22.

Jour de l'Unité balte

Le 22 septembre 1236, le peuple balte – les anciens Lettons et Lituaniens – perdit contre les croisés allemands connus sous le nom de l'Ordre de l'Épée. L'ordre avait été créé pour établir le contrôle militaire et politique de la région balte et convertir les peuples baltes et indigènes au christianisme.

Octobre

Le 1er dimanche d'octobre

Journée des professeurs

En plus d'être honorés le 1er septembre, les professeurs ont également une journée rien que pour eux en octobre. De nombreuses activités sont proposées : les écoliers prennent la place des professeurs, les meilleurs professeurs sont honorés et des spectacles spéciaux sont donnés par les enfants. Chaque école a ses propres traditions ce jour-là, créant un événement coloré et varié en Lettonie.

Novembre

11.

Jour du Souvenir des Combattants de la Liberté lettons (le Jour du Lāčplēsis)

Le 11 novembre 1919, l'Armée lettone gagna une bataille décisive contre les forces russes et allemandes menées par Pavel Bermont-Avalov. Cette victoire mit un terme à la Guerre de Libération lettone (1918-1920) et permit au peuple de Lettonie de réaliser son rêve de devenir un état indépendant. Ce jour est nommé en l'honneur du héros-guerrier légendaire letton, Lāčplēsis (Le Tueur d'Ours).

18.

Proclamation de la République de Lettonie

Le 18 novembre 1918, la République de Lettonie a été proclamée État indépendant dans le bâtiment de l'actuel Théâtre National de Riga. La première période d'indépendance de la Lettonie a duré jusqu'au 17 juin 1940, date de l'occupation du pays par les forces soviétiques. L'indépendance de la République de Lettonie a été restaurée le 21 août 1991. De nombreuses fêtes sont organisées dans le pays à cette date, y compris un discours du Président de la République de Lettonie aux Lettons diffusé à la télévision nationale. Depuis quelques années, ce discours est donné devant un large public dans le square du Monument de la Liberté à Riga.

Le dernier dimanche avant l'Avent

Commémoration des Âmes disparues (journée du souvenir non officielle célébrée fin novembre).

Sur jour-là – la « Veillée aux chandelles » – les Lettons se rendent dans les cimetières pour se souvenir de leurs proches décédés, en apportant des fleurs et en allumant des chandelles sur les tombes. La tradition la plus répandue du Jour de Tous les Saints est de se rendre au Cimetière Brethren de Riga. On allume des chandelles pour honorer les soldats morts au combat pour la liberté de la Lettonie.

Decembre

Le premier dimanche de décembre

Jour de la Commémoration des Victimes du génocide contre le peuple letton par le régime totalitaire communiste.

Après la Seconde guerre mondiale, environ 200 000 Lettons vivaient en Russie soviétique (plus tard URSS). Certains faisaient partie des paysans et des intellectuels issus de l'immigration à la fin du 19ème siècle, tandis que d'autres étaient des réfugiés des combats de la Première guerre mondiale. Entre 1937 et 1938, le régime communiste de Moscou lança une campagne d'extermination en masse des non-Russes vivant en URSS y compris des Lettons. Environ 70 000 Lettons vivant en Union soviétique furent assassinés. Le Parlement letton a déclaré le premier Dimanche comme le jour du souvenir des Lettons morts à cause des répressions staliniennes en URSS.

24.-26.

Noël

Noël est l'autre fête familiale importante de Lettonie. La plupart des Lettons vont à la messe, décorent des arbres de Noël et s'offrent des cadeaux la Veille de Noël - le 24 décembre. Les festivités se poursuivent le Jour de Noël et celui d'après. Pour de nombreux Lettons, cette époque de l'année est également associée aux traditions pré-chrétiennes et aux rituels du Solstice mentionnés dans les anciennes chansons traditionnelles et suivis de différentes manières pittoresques.

31.

Jour de l’An

Les festivités du Nouvel An commencent le soir du 31 décembre. Le Président et le Premier Ministre présentent leurs vœux aux Lettons à la télévision. En plus des traditionnels toasts au champagne, la plupart des familles lettones prennent part à différents rituels traditionnels pour que la nouvelle année leur apporte chance et prospérité.