Une place unique au sein de la famille européenne

Le letton, dérivant du Sanskrit et de l'indo-européen, l'une des langues les plus anciennes d'Europe, partage des origines communes avec le lituanien. Ces deux langues constituent une branche séparée dans la classification des langues européennes. Le fait que le letton ait survécu malgré les nombreuses invasions n'a rien d'extraordinaire.

Ce phénomène unique s'explique peut-être par les anciennes traditions et la culture vibrante de la Lettonie. Il suffit de penser aux milliers de poèmes dans la tradition orale des « Dainas » à présent répertoriés au Patrimoine mondial de l'UNESCO, pour comprendre que les lettons sont très fiers de leur langue et de leur culture et qu'ils occupent une place unique parmi les différentes cultures européennes.

Comparé aux autres langues européennes, germaniques, latines ou slaves, le letton est une langue différente et unique. Voici certains mots dont l'origine est très ancienne – des mots de base dans d'autres langues. Si l'on compare le letton à d'autres langues européennes, comme l'anglais, l'allemand, le français, le russe et d'autres langues, on constate très clairement que le vocabulaire letton est particulier et unique.

River, rivière, fleuve, fiume, reka (река) mais en letton – UPE. Prenons le mot milk, lait, latte, milch, moloko (молоко) mais en letton c'est PIENS. Et pour finir tree, arbre, baum, derevo (дерево) mais en letton – KOKS.

Les personnes désireuses de faire des études sérieuses et adorant relever des défis devraient se lancer dans l'étude du letton, qui s'avérera être un exercice gratifiant, car les modulations et les accentuations complexes de la langue peuvent être difficiles à maîtriser même pour les étudiants les plus assidus. Mais la récompense finale ouvre les portes d'une vie culturelle riche et ancienne d'un pays dont la langue occupe actuellement une position plus importante que jamais, car elle fait à présent partie des langues officielles de l'Union européenne.

Milestones of Latvian

1525

Premier texte imprimé.

1585

Plus vieux livre conservé à ce jour – « Catéchisme catholique » – publié.

1638

Premier dictionnaire.

1644

Premier livre de grammaire.

1685

Johann Ernst Glück traduit la Bible en letton.

1768

Premier quotidien – « Latvian Doctoress » – publié.

19e siècle

Le letton devient hautement normalisé et riche en termes de publications de journaux et du nombre d'auteurs ayant le letton pour langue maternelle. 

1894-1915

Krišjānis Barons crée un recueil d'au moins deux cent milles chansons populaires, les « Dainas ».

1918

La République de Lettonie accorde son statut officiel à la langue lettone.

1940

Le letton perd son statut en Lettonie à cause de l'occupation.

1988

Le letton récupère son statut de langue officielle de Lettonie.

Jalons de la politique sur la langue lettone en Lettonie

La langue lettone est la pierre angulaire de l'identité lettone. C'est pour cela que les lettons cultivent leur langue sans ménagement. Depuis l'indépendance de la Lettonie en 1918, la langue lettone est devenue une langue bien développée et multifonctionnelle avec un système de styles et une terminologie relativement riche.

L'occupation soviétique contraindra les lettons à devenir bilingues, car ils devront apprendre le russe – la langue désignée pour la communication entre les populations soviétiques. Le letton sera progressivement remplacé dans le secteur public. L'immigration massive contribuera à la diminution du pourcentage de lettophones. En 1989, seul 21 % des minorités lettones déclaraient connaître le letton tandis que la plupart des lettons connaissaient le russe. La russification de la Lettonie sèmera les graines d'un changement linguistique imminent.

La politique linguistique actuelle protège et développe les langues des minorités lettones en les intégrant dans la société via le letton en tant que langue officielle. Le gouvernement letton propose des programmes d'enseignement du letton depuis les années 1990. En 2008, environ 93 % des minorités lettones reconnaissaient avoir des connaissances en letton. Dans la Lettonie actuelle, 9 habitants sur 10 parlent le letton. C'est l'une des 200 langues du monde parlée par plus d'un million d'utilisateurs.

Le gouvernement letton couvre l'enseignement bilingue dans les huit plus grandes langues minoritaires : biélorusse, estonien, hébreux, lituanien, polonais, rom, russe et ukrainien. Dans les écoles ou les cours bilingues, le letton est enseigné en deuxième langue pour que les élèvent maîtrisent la langue et pour promouvoir l'intégration sociale.

La langue lettone fait l'objet de recherches par l'Institut de la langue lettone, l'Université de Lettonie et les universités de Liepāja et de Daugavpils. Elle est enseignée et apprise dans plusieurs universités du monde entier, comme l'Université de Washington. La Commission des experts en langue lettone du Centre linguistique d'état s'occupe de la normalisation et de la codification du letton.     

Latviešu valoda ārzemēs

Atbalstu latviešu valodai ārvalstīs Latviešu valodas aģentūra sniedz divās jomās:

- atbalsts latviešu valodas kā svešvalodas apguvei ārvalstu universitātēs;
- atbalsts latviešu valodai diasporās.

Atbalsts latviešu valodas kā svešvalodas apguvei ārvalstu universitātēs.

Pašlaik latviešu valodu iespējams studēt 20 universitātēs ārvalstīs. Lai iegūtu vairāk informācijas, lūdzam apmeklēt augstāko izglītības iestāžu sarakstu.

Latviešu valodas aģentūra sadarbojas ar augstskolām ārvalstīs un atbalsta latviešu valodas kā svešvalodas mācību procesa organizāciju šādā veidā:

- sūtot mācību materiālus, vārdnīcas, mācību literatūru, metodisko līdzekļus u. c.;
- sniedzot skolotājiem konsultācijas un informāciju par dažādām aktivitātēm, konkursiem un pasākumiem saistībā ar latviešu valodas popularizēšanu, prezentēšanu, mācīšanu un pētniecību;
- sniedzot skolotājiem metodiskās konsultācijas, rīkojot seminārus un konferences;
- atbalstot tādu pasākumu rīkošanu, kas saistīti ar latviešu valodas popularizēšanu;
- rīkojot konkursus uz pasniedzēju vakancēm sadarbībā ar attiecīgajiem pārstāvjiem ārvalstīs u. c.

Atbalsts latviešu valodai diasporā

Latviešu valodas aģentūra sniedz atbalstu latviešu skolām ārvalstīs šādā veidā:

- nodrošinot speciālistu darbību lielākajā daļā latviešu skolu ārvalstīs;
- nosūtot metodiskos un mācību līdzekļus, vārdnīcas un literatūru;
- sagatavojot un publicējot metodiskos un studiju resursus un materiālus;
- izvērtējot izglītības programmu, mācību materiālus un mācību procesu;
- rīkojot sanāksmes un seminārus un sniedzot metodiskās konsultācijas;
- atbalstot apbalvojumu piešķiršanu diasporas latviešu skolēniem un skolotājiem.

Pēc Pasaules Brīvo latviešu apvienības (PBLA) Izglītības padomes iniciatīvas Latvijas valsts pirmā lēdija Iveta Vējone kļuva par latviešu diasporas skolu patronesi, uzņemoties rūpes par latviešu bērniem, jauniešiem un skolotājiem visā pasaulē.

Lai apgūtu latviešu valodu, klikšķiniet šeit.
Lai skatītu ārvalstu latviešu valodas institūciju karti, klikšķiniet šeit (latviešu valodā).

Avots: Latviešu valodas aģentūra